Archives pour la catégorie Actualités

Un véritable coup de poker pour le casino luxembourgeois de Mondorf

Avec la mise en place des mesures comme l’interdiction de fumer et le contrôle d’identité, un bon nombre de casinos du Luxembourg ont constaté une diminution de leur fréquentation. Les dirigeants du casino 2000 situé à Mondorf-les-Bains, a toutefois trouvé la parade pour se sortir de l’eau rapidement en créant un espace événementiel au sein de l’établissement. Et ça marche !

Une hémorragie, une idée

Après plus de trente ans d’existence, le casino géré par Guido Berhmans a connu aussi une baisse de fréquentation après le renforcement de la loi portant sur l’interdiction de fumer en date du 1er septembre 2006. Le contrôle d’identité est également un autre facteur ayant contribué à cette chute du chiffre d’affaires du Casino 2000. À partir de l’année 2009, l’établissement a connu une diminution de 19 % de son taux de fréquentation. Pour freiner ce déclin, le casino a crée des animations et divertissements pour adultes. L’équipe a ainsi entrepris des travaux de plus de deux ans pour mettre en place le « Chapito ». Il s’agit d’un édifice en rouge et or accueillant depuis quatre ans divers évènements et spectacles.

Des divertissements pour tous les goûts

Depuis quelques années, le Chapito est devenu le lieu de rendez-vous des amateurs de musique rétro ou moderne. Julie Zenatti ou encore Gloria Gaynor figurent ainsi parmi les artistes qui ont réalisé des concerts sur cette scène. Cette dernière peut aussi se transformer en stand pour le salon de l’artisanat et autres évènements sportifs. Chaque dimanche, les amateurs de thés dansants passent leur journée au Chapito à boire une bonne boisson anglaise, et à danser. Le Purple Lounge est un autre endroit participant au développement du casino. Ouvert en 2006, cette salle est animée par des jeunes talents de la ville de Mondorf-les-Bains. Les dîners spectacles font partie aussi des formules proposées aux clients par le casino 2000.

Des réactions vives face à l’échec sur le projet d’un marché du poker en ligne pour l’Europe

Les opérateurs dans l’industrie des jeux d’argent et de hasard attendaient avec impatience de connaitre la position de la Commission Européenne en ce qui concerne le projet d’un marché européen du poker en ligne. Il faut dire que beaucoup attendent un marché de partage de liquidité à l’échelle de l’Union Européenne. L’intervention d’Harrie Temmink, directeur adjoint de l’unité Services en ligne et Services postaux, de la direction générale Marché Intérieur et Services, de la Commission Européenne, lors d’une conférence à la convention Ice Totally Gaming 2019 à Londres les a éclairés sur le sujet.

Un marché global avec une liquidité européenne : un échec

Les arguments avancés et les situations des autorités de régulation ont fait comprendre aux opérateurs dans l’industrie des jeux d’argent et de hasard qu’un marché global pour le poker en ligne ne se fera pas. Il est cependant possible qu’une coopération entre régulateurs européens voie le jour.

Pour Pokernews et Poker Industry PRO Michel Barnier, ancien commissaire européen au Marché Intérieur et Services, prônait une législation à l’échelle européenne pour les jeux d’argent et de hasard en ligne soit un système européen de licences. Cela n’est finalement pas le cas puisque du discours d’Harrie Temmink, ils ont retenu que les opérateurs doivent disposer d’une licence dans chaque pays où ils proposent leurs offres.

Pour revenir sur sa déclaration à ce sujet, Michel Barnier publiait sur le site du Huffington Post que sa proposition ne portait pas sur une régulation à l’échelle de l’Union sur les jeux de hasard en ligne, mais plutôt sur des mesures et des principes de protection communs.

Ce qu’il faut comprendre ?

Les opérateurs doivent comprendre donc qu’il n’y aura pas de marché commun ou de liquidité commune. Cependant, les opérateurs autorisés dans un État membre peuvent proposer leurs services aux consommateurs d’autres États membres, sauf si ces derniers imposent des restrictions justifiées.

L’exemple le plus concret est PokerStars qui dispose d’une licence dans différents pays d’Europe à savoir en France, en Espagne, en Italie, en Belgique, au Royaume-Uni, en Bulgarie, au Danemark ainsi qu’à Malte. Il appartient aux États membres de décider d’accorder ou non une licence à un opérateur, mais toute restriction doit être légitime.

A l’heure actuelle, l’industrie des jeux d’argent et du hasard n’espère plus un marché commun européen pour le poker en ligne. Les pays comptent désormais sur une coopération entre régulateurs. La Commission Européenne espère d’ailleurs trouver un accord dans ce sens. Certains États ont déjà commencé à se réunir et à échanger au sujet de cette coopération.

Il se pourrait même que les États-Unis participent à cette coopération entre régulateurs. Au mois de septembre 2014, quelques pays ont participé à la dernière réunion programmée sur ce sujet. Jusqu’à présent, aucun compte rendu de cette réunion n’a été publié et pourtant l’ARJEL (l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) n’a jamais manqué de transmettre les nouvelles concernant les rencontres entre régulateurs européens.

Paris VIP Casino va détenir une place parmi les grands

Le casino est une activité en pleine évolution et changement. Les casinotiers sont donc toujours à la recherche des moyens plus efficaces pour attirer plus des joueurs et devenir l’un des plus grands de la planète. C’est ainsi que Paris VIP Casino a mis en place, dans son site, la nouvelle machine à sous betsoft afin d’avoir une place parmi les grands casinos en ligne avec croupier direct.

Paris VIP Casino

C’est l’un des meilleurs casinos en ligne Français avec croupier direct par ses offres, ses bonus, ses services clientèles et ses méthodes de paiement.

Paris VIP Casino offre des produits variés et bien distincts à ses clients, il suit l’évolution technologique et toujours à l’attente des nouveautés pour donner plus de satisfaction aux joueurs et avoir en retour plus de rentabilité. Pour ce faire, il utilise la technologie  visionary Igaming pour ses tables de jeu comme la roulette, le baccara, le blackjack.

A part cela, la réputation de Paris VIP casino est aussi fondée sur les larges games des produits qu’il offre aux joueurs comme parlay entertainment, pragmatic play, top game. Ces logiciels présentent des jeux plus animés avec des images plus performantes, sans parler des différents systèmes d’octroi de bonus et de paiement plus intéressant que d’autres casinos.

Sa réputation réside aussi sur le service clientèle, qui est disponible à tous moment par l’utilisation de plusieurs moyens de communication comme l’appel téléphonique, le mailing et le tchat, pour assister et donner des réponses aux joueurs à temps réel. C’est un casino super réactif.

Qu’est-ce que la machine à sous Betsoft ?

La machine à sous Betsoft, est l’un de dernier logiciel de jeu après NetEnt qui offre plus de satisfaction au joueur en terme d’animation et de qualité graphique par l’utilisation du système 3D. Sur la machine à sous betsoft, le nombre de rouleaux et de ligne payante sont variés, en plus des effets 3D qui est devenu l’un des critères de sélection pour le joueur en ligne. C’est le 3D qui a donné sa place à ce jeu betsoft par rapport à ses concurrents. Encore plus, ce logiciel Betsoft ne nécessite ni téléchargement, ni inscription, c’est-à-dire que le joueur peut jouer en version flash et tester le bandit manchot. Et c’est après qu’il ouvre son compte et remplit le formulaire d’adhésion. Au cas où les joueurs s’inscrivent avec de l’argent réel, leur compte est disponible sur n’importe quel  ordinateur.

Enfin, avec l’entrée du logiciel Betsoft, Paris VIP casino est donc sûr de faire partie des grands casinos en ligne Francophone. Vu les spécificités de ce logiciel Betsoft  qui vont s’ajouter aux jeux existants. Sa gamme de jeu est complète que ce soient pour les jeux de table ou des machines à sous. Et tous les joueurs peuvent trouver leur place qu’ils soient débutants ou intermédiaires ou même professionnels. Ce que nous pouvons dire est que Paris VIP Casino est en bonne voie pour cette année et peut atteindre son objectif « établissement de jeu où tous les joueurs sont VIP ».

Des bonus sans dépôt qui rapportent

Les bonus sans dépôt, on les connaît tous, c’est un argument de plus pour vous faire jouer. Jusqu’ici, aucun joueur n’espère en tirer profit. En général, c’est un bonus qui offre la possibilité de faire son premier dans les casinos sans pour autant avoir peur de perdre son argent. Certains casinos dérogent pourtant à ce principe. En effet, les bonus sans dépôt sont parfois rentables et nous allons vous le prouver par ce qui suit.

Un fait rare, mais qui existe

Oui, on parle bien d’un fait assez rare, car encaisser un profit grâce à un bonus sans dépôt mérite cette qualification. C’est un système qui permet de se familiariser avec le monde des casinos en ligne. Il permet de tâter le terrain avant de faire un dépôt quelconque dans un casino où le casino souhaite investir.

Les casinos en ligne se comptent actuellement par milliers et parmi eux se trouvent quelques-uns qui proposent de rentabiliser avantageusement leur bonus sans dépôt. Toutefois, il faudra une bonne dose de recherche. Ces casinos dont l’on parle ici, ce sont là où les joueurs arrivent à faire de quelques dollars quelques milliers. Mais la chance de pouvoir le faire est très, très, très mince !

Rare, mais pas impossible

Il faut bien faire la différence, car rare ne signifie en aucun cas « impossible ». C’est ce qui s’est passé pour ce joueur qui a pu transformer ses quelques dollars de bonus sans dépôt en 154 000$ de gains. Les évènements se sont déroulés durant son passage sur le casino Liberty Slots. NextGen Gaming ou WGS Technology : ce sont entre autres les éditeurs qui y proposent leurs jeux.

Le joueur chanceux s’appelle Brian J. Avec ses 15$, il a pu empocher un gain de 154 000$. Cette somme, il a pu le récolter en 5 jours lorsqu’il a augmenté de jour en jour sa bankroll. Il a enchaîné les passages sur plusieurs machines. Sa chance est telle qu’un des responsables du casino a également été surpris. Il s’agit du casino Liberty Slots. Mark Ramirez a rapporté que durant les années où il a travaillé dans le monde des casinos, il n’a jamais vu un rush pareil.

Il a en outre félicité l’heureux gagnant. Il souligne aussi que le casino offre beaucoup de bonus du genre de 10 à 15$ pour que les gens viennent et essaient leur casino. Il a tenu à affirmer que Bryan a utilisé une stratégie bien impressionnante.

La stratégie du joueur

Bon, en voyant sûrement la chance qu’il a eu, beaucoup se demanderont comment a-t-il réussi ? On vous le révèle, mais cela relève d’une bonne stratégie en plus d’une bonne dose de chance. Il a adopté une attitude plutôt prudente d’après ses dires. Il a commencé à faire des mises de l’ordre des centimes sur chaque ligne, et sur des machines différentes.

Il  a vu sa bankroll augmentée et par conséquent il s’est mis à en mettre un peu plus dans ses mises. Il l’a fait durant 5 jours. Voici la liste des machines qui lui a permis de gagner : le plus important est un jackpot progressif de 88 000$ sur la machine Mine All Mine, 24 000$ sur la Cucaracha, 19 000$ sur Bangkok Nights, 18 000$ sur Dr Love, 14 000$ sur Magic Carpet et enfin 10 000$ sur Rockin Robin. Il y a de quoi réveiller l’envie des joueurs !

Des dépenses scandaleuses en jeu et en femme chez les militaires américains

Les notes de frais des militaires et des employés civils du DoD ou Département de la Défense américaine ont créé un grand scandale. En effet, d’après les chiffres, ils sont très friands de jeux et de femmes. Ce qui a créé le scandale c’est que les dépenses sont payées par les contribuables. Retour sur ce sujet qui a choqué plus d’un.

Des dépenses qui se cachent sous des notes de frais

Des notes de frais : c’est sous ce terme très courtois que les employés civils et les militaires du DoD font payer leurs dépenses en jeu et en femme de joie aux contribuables. Pourtant, un scandale a déjà défrayé les chroniques, celui des machines à sous gratuits au sein des bases américaines. Le rapport qui a révélé cette fois-ci cette nouvelle affaire rapporte qu’en mai dernier presque qu’un million de dollars, soit 952 258$, ont servi à payer des jeux d’argent dans plusieurs casinos.

Mais il ne s’arrête pas là, car il révèle aussi que près de 100 000$ constituaient des dépenses sur différents services comme des strip-clubs et des prestations sexuelles. Cette somme englobe 5000 transactions effectuées dans le noir et qui ont bien été payées l’année dernière. Toutefois, ce ne sont pas ceux qui ont joui de ces plaisirs qui l’ont payé.

Des manœuvres qui entachent la réputation du DoD

Les employés civils et les militaires concernés par cette affaire scandaleuse ont facturé ces prestations aux contribuables. En effet, si en principe ce genre de dépenses devait être inclus dans les dépenses personnelles et par conséquent payer avec un compte personnel, ça n’a pas été le cas. C’est ce qu’ils ont fait, mais ensuite ils ont demandé à se faire rembourser en évoquant des notes de frais.

Dans ce contexte les observateurs déplorent le système de contrôle au niveau de ce département. Cette manœuvre permet en outre de facturer ces dépenses aux contribuables. Dans ce domaine, ces pratiques semblent être courantes et il est plus facile de payer avec son propre argent et puis demander un remboursement. Les responsables de ce département ont ainsi réagi et ont ouvert une enquête pour trouver les personnes qui ont demandé ce genre de remboursement.

Selon ce département, leur objectif est de savoir si les détenteurs de ces cartes appartenant à l’armée ont eu recours à celles-ci afin de payer des dépenses sur des jeux et des services de femmes. Ils détermineront en outre s’il y a eu un remboursement. Toutefois, une mesure disciplinaire sera bel et bien mise en place afin que de limiter les dégâts.

Plusieurs tricheurs du casino Marina Bay Sands de Singapour arrêtés

Même si les méthodes employées par les casinos pour espionner les joueurs malins voulant tricher pour gagner sont de plus en plus sophistiqués, il reste encore des tricheurs qui arrivent à contourner le système. D’autres après plusieurs tentatives sont finalement repérés comme tel est le cas de ces deux gangs de tricheurs de la ville de Singapour.

Samedi 7 mai, la police de Singapour a débarqué dans le casino de Marina Bay Sands pour procéder à l’arrestation de cinq individus. Ces derniers sont accusés de tricher aux jeux de table dans l’établissement appartenant au Las Vegas Sands. Les personnes impliquées sont des joueurs, mais aussi un croupier. Le jeune employé de 23 ans aurait accordé des gains en trop à ses complices.  C’est un concessionnaire de la place qui s’est aperçu de leurs malversations. Il a prévenu la police.

Outre le croupier, trois hommes et une femme ont été incarcérés par les autorités locales. La polie a aussi fait la saisie d’une somme de 118 000 $ (104 347 € environ).  Il pourrait s’agir de l’argent issu de l’escroquerie. Les tricheurs risquent jusqu’à 7 ans de prison et des amendes estimées à 150 000 $ (132 630 €). Le salarié du casino quant à lui encourt 15 ans de prison supplémentaires pour abus de confiance.

Le casino Marina Bay Sands a aussi été victime de six autres personnes dont quatre russes, un tchèque et un philippin dont trois femmes. Ces derniers ont été interpellés par la police le mardi 10 mai. Ils sont accusés d’utilisation de systèmes électroniques pour tricher dans les casinos. En effet, ces tricheurs ont enregistré les rotations des machines à sous à l’aide de leurs téléphones. Ce qui est une infraction en Singapour. Un autre établissement de jeux a subi aussi les préjudices de leurs tricheries. Il s’agit du Resorts World Sentosa. Au cours de leurs investigations, les policiers ont trouvé 16 appareils mobiles. Le sort de ces tricheurs étrangers devrait être connu le 17 mai prochain, date de leur procès.

Japon : les jeux olympiques privés de casinos terrestres

Le projet d’ouvrir légalement un casino terrestre sur le territoire du Japon ne date pas d’aujourd’hui. S’inspirant de la célèbre ville de Las Vegas (Etats-Unis), le but était d’attirer et de profiter au maximum des touristes venus du monde entier. L’arrivée des olympiades de 2 020 est donc une aubaine pour tous ceux qui sont derrières ce projet qui ne cesse de voir les échéances repoussées.

Retard au niveau de la réalisation des projets de lois sur les casinos

La situation politique du Japon influe sur le report sans cesse de la mise en place d’établissements de jeux basés sur le modèle américain sur le territoire. Les priorités politiques semblent écarter l’éventualité d’ouvrir le premier casino terrestre au Japon en 2 020. Le principal motif repose sur la complexité et le temps pris par l’élaboration des textes de lois nécessaires pour la concrétisation d’un tel projet.

Deux textes sont indispensables pour le lancement d’un casino terrestre nippon. Le premier est celui nommé IR Promotion Bill. Il sera établi pour encadrer tous les problèmes liés à la criminalité de ce genre d’endroit. Le second article est l’IR Implementation Bill. Il aura pour but de répertorier toutes les informations utiles à tous les opérateurs qui veulent développer leur stratégie. Ces deux textes sont nécessaires pour s’adapter à la situation particulière de l’Empire du soleil levant. Le projet est actuellement en bonne voie, car de grosses pointures sont prêtes à investir gros pour voir ce projet arriver à son terme.

Un concurrent de taille pour Macau

La plupart des grandes nations asiatiques ont déjà leurs casinos terrestres. La Chine, par exemple, rassemble sans nul doute le plus de joueurs de jeux d’argent sur le continent. Pour le Japon, il s’agit donc d’un potentiel énorme pour développer ses activités autour du jeux d’argent. Le nombre de ses touristes chinois ont augmenté de 117% durant le mois d’août. Cette estimation est calculée sur une base de 3,3 millions de personnes. Le Japon s’avère donc un autre concurrent de taille pour Macau. Ce pays, actuellement en période de récession a déjà du mal à faire face à l’émergence de la Corée du Sud.

Coup d’envoi de l’European Poker Tour à Malte

L’ouverture du nouveau tournoi European Poker Tour (ETP) a eu lieu ce 20 octobre au Portomaso Casino, Malte. Cette édition qui ne s’achèvera que le 31 octobre prochain verra une fois de plus la participation de joueurs de Poker, de passionnés et de professionnels originaires de plusieurs pays d’Europe.

Les nouveautés de l’EPT

76 tournois sont au programme de cet évènement organisé et sponsorisé par PokerStars. Ce festival de jeux sera particulièrement riche en « events en 10- Game Mix ». Une grande première pour l’European Poker Tour. Parmi les events attendus, on distingue Limit Splitsville Dealer’s Choise, Sextuple Omaha, mais aussi Quintuple Stud/Draw. Les Spin & Go Live seront également de la partie. La dotation maximale de ces derniers sera de 1 000 €. A ces nouveautés s’ajouteront bien évidemment les fameux cash game pléthorique permettant aux joueurs de se défier sur une des 45 tables disponibles 24 h/24.

Les principaux rendez-vous à ne pas manquer

Pour cette nouvelle édition, six tournois sont très attendus à savoir l’IPT Maint Event (1000 + 100 €), qui se déroulera du 21 au 25 octobre. A partir du 23 octobre aura lieu pendant deux jours le High Roller (25 000 + 750 €). L’IPT High Roller 2 000 + 200 € va du 24 au 25 octobre. Il sera suivi de l’EPT Maint Event 5 000 + 300 € (25 au 31 octobre), du Single Day High Roller (26 octobre) et de l’EPT High Roller (29 au 31 octobre).

A propos de l’European Poker Tour (EPT)

Il s’agit d’un tournoi qui voit affronter au Poker plus d’une trentaine de pays européens. Le premier tournoi d’European Poker Tour, abrégé EPT a eu lieu en 2004 sous l’impulsion d’un pro du Texas Hold’em, John Duthie. Le site Pokerstars est le principal sponsor de cet évènement. Les épreuves sont généralement retransmises à la télévision ainsi que le portail de Poker Stars Live.

Les nouvelles des casinos français

Les établissements de jeu d’argent se sont multipliés au fil du temps et il est devenu l’un des endroits les plus fréquentés des visiteurs que ce soit les touristes ou même la population de la ville. Apparemment, le jeu d’argent est un jeu du hasard combien même on le dit jeu de la chance car même si on mise gros, il faudrait avoir un peu de chance en soi pour gagner beaucoup plus de ce qu’on a misé.  Actuellement, de nombreux jeux concours sont proposés dans les différents casinos si on veut tenter sa chance.

Des propositions pour une meilleure perspective

La concurrence pèse lourd actuellement dans les établissements de jeux d’argent, sans parler de la crise économique. Pour cette raison, les casinos offrent de nouvelles propositions à ses clients. Nombreux sont ceux qui ont mis en place de nouveaux jeux   et de nouvelles machines à sous pour diversifier leur marché et il y en a d’autres qui proposent des concours de jeux, Tout cela a pour objectif d’augmenter les nombres de clients et d’avoir le maximum de chiffre d’affaire.

Les nouvelles des casinos français

Les joueurs de casinos ont à leurs portées plusieurs jeux mais cette fois ci, ils peuvent gagner plus en misant peu car actuellement,  les différents établissements de jeu d’argent  proposent  sur leur marché des jeux concours

  • Tous les lundis, des jeux de kilomètres sont proposés au Casino de Noirétable. La règle du jeu est simple, pour gagner plus, le joueur doit avoir à sa portée plusieurs kilomètres. Pour 0 à 25 KM, il gagne 10€, pour 26 KM à 70 KM, il aura 15€, pour 71 KM à 100 KM, c’est 25€ et pour plus de 100 KM, le gain est de 50€. A noter que s’il y a de nombreux joueurs qui y participent, il y aura un tirage au sort à faire pour designer l’heureux gagnant.
  • Pour le Casino Lacanau, il propose des concours photos intitulé « Jeu de lumière ». Pour ce jeu, chaque joueur doit envoyer une photo inspirant une lumière avec une résolution de 1920×1080. Le jeu est gratuit et les joueurs peuvent commencer à envoyer leur photo à partir du jeudi 15 janvier au samedi 28 février. A noter que le premier prix pour ce jeu est de 500€.
  • Le Casino Joa argelès a commencé son concours de jeux le 8 janvier à 11h. A disposition, il y a une cabane à surprise, 8 nouvelles machines à sou et 17 nouveaux jeux.  Pour le plus grand plaisir des clients, le casino offre des buffets gratuits pour ceux qui jouent le midi et le soir.
  • Pour le casino Barrière de Perros Guirec, il organisera la chandeleur dans son casino le lundi 2 février 2015. Il y aura des jeux, des animations et des dégustations gratuites.
  • A part les jeux concours, d’autres casinos proposent de nouveaux jeux comme le Pasino Grande Motte. Il y a de nouvelles machines à sous 3D à découvrir, des jeux d’action et des bonus.
  • Le Casino de Pougues Les Eaux, quant à lui, offre deux mois de douceur à partir du 2 janvier 2015 au 28 février. Sur place,  les joueurs auront droits quotidiennement  des pauses gourmandes.

Suisse : les casinos autorisés à proposer des jeux en ligne

Avec l’adoption d’une loi unique sur les jeux d’argent, le Conseil Fédéral suisse permet aux casinos et autres maisons de jeux de proposer en toute légalité des jeux d’argent en ligne. La loi sur les maisons de jeu (LMJ) du 8 décembre 1998, ainsi que celle sur les loteries et paris du 8 Juin 1923 sont ainsi annulés au profit d’une nouvelle législation plus innovante.

L’interdiction de proposer des jeux de casino sur internet est ainsi levée grâce à cette nouvelle législation. Outre, les maisons de Jeu ne sont plus obligées de procéder à l’organisation de tournois de poker au sein de leurs établissements. Cette loi permettra ainsi aux exploitants d’élargir leurs activités en dehors de leurs sièges.

Une meilleure maîtrise de l’addiction au jeu

Ce projet de loi met l’accent également sur l’amélioration de la protection des joueurs face à l’addiction au jeu. Il est ainsi du devoir des casinotiers de mettre en place diverses mesures en tenant compte du niveau de danger de chaque jeu. L’exclusion est l’une des sanctions possibles pour les personnes trop dépendantes. Les cantons ont aussi leur rôle à jouer dans cette lutte contre le jeu excessif. Ils doivent notamment trouver des solutions pour la prévention de l’addiction. La Commission fédérale des Maisons de Jeu (CMF) ainsi que le Comlot, doivent de leurs côtés, surveiller les jeux d’argent et assurer la protection contre la dépendance.

D’autres mesures sont au programme de ce projet. Des dispositions ayant pour objectif une meilleure exploitation et transparence des jeux. Les opérateurs dans le secteur des jeux d’argent (loteries, paris sportifs, etc…) sont ainsi soumis à la législation sur le blanchiment d’argent. Cette nouvelle loi bloque toutefois les plateformes de jeux en ligne hors du territoire suisse.

Zéro impôt sur les gains

Si auparavant l’argent gagné à la loterie et aux paris sportifs était imposable, désormais avec ce nouveau projet, toutes les maisons de jeux sont sur le même pied d’égalité. Les gains sont ainsi exonérés d’impôt sur le revenu. Un organe paritaire de coordination sera d’ailleurs mis en place pour améliorer la communication entre les Confédération et les cantons.

Ce qui ne va pas changer

Casinos et autres maisons de jeu seront toujours sous le contrôle de la Confédération.  Elles verseront comme d’habitude l’impôt sur les produits bruts des jeux. La délivrance d’autorisation sera toujours sous la responsabilité des cantons. Il est possible pour les joueurs particuliers de s’adonner à des jeux d’argent en privé même sans l’aval d’une autorité compétente.