L’Union Européenne a recommandé des instructions sur les casinos en ligne

En Europe, les joueurs de casino en ligne sont souvent exposés à une violation de leurs droits et surtout de leurs vies privées. Certains opérateurs de jeux d’argent en ligne ne respectent pas les lois  qui s’appliquent sur l’intégrité et la protection des données des consommateurs. Ainsi, l’Union Européenne a diffusé des recommandations pour un perfectionnement, une protection et une uniformité pour  tous les casinos en ligne de tous ses états membres.

Concept des recommandations

Ces recommandations ont pour but de protéger les consommateurs face aux risques possibles rencontrés dans les casinos en ligne. Cette protection est premièrement destinée aux joueurs qui sont mineurs, car d’après les sondages, 5.9% des jeunes en Europe âgés de 14 à 17 ans font des jeux d’argent en ligne. De plus, certains consommateurs sont aussi victimes de crise d’émotion et de confusion à cause des jeux d’argent en question. Ainsi, une réunion générale s’est tenue entre  les états membres de l’Union Européenne,  l’industrie des casinos en ligne et la Commission chargée uniquement à résoudre ces problèmes. Cette réunion a pour but de mettre au point la protection des consommateurs et la sécurité des transactions concernant les jeux d’argent en ligne. Ainsi, tous les états membres seront exposés à des mêmes recommandations pour établir l’uniformité dans l’Union Européenne.

Depuis la naissance des jeux d’argent en ligne, les opérateurs ont eu des complications à suivre les lois nationales. Ces lois dépendent de chaque pays où les opérateurs veulent exercer leur travail. De plus, comme l’internet se trouve partout dans le monde, les joueurs en ligne peuvent se connecter à des casinos en ligne en dehors de son pays. Mais, il y a certains sites, qui bloquent l’accès pour certains pays, qui ont pu remédier à  ceux-là. Seule la généralisation des VPN qui a compliqué cette solution. Ainsi, l’uniformité pour tous les états membres s’impose pour résoudre ces conflits. La Commission Européenne a fourni le Livre Vert, en 2011, pour obtenir l’avis de tous les états membres concernant les lois qui gèrent les casinos en ligne. Celui-ci a été amélioré, en 2012, pour y ajouter des idées concrètes basées sur des logiques juridiques. Ces idées avaient pour but de synchroniser les lois nationales avec le droit de l’UE, surveiller les trucages possibles et le blanchiment d’argent dans les jeux, assurer la protection des joueurs. Ces dernières n’étaient pas suffisantes pour gérer les casinos en ligne. Pour cela, la Commission a imposé des recommandations pour que les états membres  se sentent obligés de les suivre.

Détails sur les recommandations :

  • Des informations concernant aux risques que peuvent rencontrer les joueurs doivent être présentes dans les sites de casinos en ligne
  • L’interdiction absolue de jouer pour les mineurs doit être assurée par les états membres
  • L’identité d’un joueur doit être fournie entièrement sans falsification lors de l’ouverture de son compte. C’est l’opérateur qui sera chargé de la vérification de celle-ci.
  • L’opérateur doit contrôler les gains ou les pertes pour les joueurs afin d’éviter les troubles chez eux.
  • L’opérateur doit offrir aux joueurs une assistance téléphonique pour pouvoir se communiquer.
  • Les publicités pour ces jeux doivent montrer des cotés négatifs et non seulement les côtés positifs des casinos en ligne.
  • Les employés de l’opérateur doivent bénéficier d’une formation pour pouvoir assister moralement et conseiller les joueurs.
  • Des autorités indépendantes doivent être représentées dans chaque état et qui sont chargées de surveiller le respect de ces recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *